Territoires d'expérimentation PDF Imprimer Envoyer

 

Pour nourrir les travaux méthodologiques, la communauté Compétences 21 se propose de déployer la logique de la chaire sur des territoires d’expérimentation pilotes. Il s’agit par exemple et notamment de savoir profiter des opportunités qui se présentent actuellement (Plan Bâtiment, métiers verts…) pour expérimenter sur des territoires physiques, au sein de secteurs d’activité particuliers voire même de certaines professions et entreprises avancées dans la démarche DD/RSE.

Le contexte actuel est, en effet, propice au déploiement des investigations et expérimentations de la chaire:

les entreprises (la plupart des plus grandes) ont intégré les enjeux et leur état-major commence à assimiler le concept ; certaines sont passées au stade de l’action et ont pu conduire des opérations exemplaires qui restent ponctuelles. 
Toutefois, certains se heurtent, buttent parfois, sur la question de l’intégration par les unités fonctionnelles et de production, le sujet du Développement durable restant cantonné au périmètre des services dédiés.
Il est bien évident que c’est lorsque les directions financières et de production auront intégré les préoccupations de DD, que se réaliseront les avancées les plus significatives. 
En outre, les DRH sont encore assez peu sensibles aux préoccupations RSE-DD ; le besoin pour les entreprises de réinventer leurs pratiques, mais aussi et de plus en plus, leur métier, va les conduire à développer leurs compétences par recrutement et surtout par des processus de formation-action à tous les niveaux hiérarchiques.   

  les collectivités ont saisi l’importance des enjeux environnementaux et fait l’intégration conceptuelle du DD à travers leurs démarches d’agenda 21 ; les élus ont inscrit le sujet dans leur programme d’action et la déception enregistrée à la conférence de Copenhague n’a pas annihilé, bien au contraire, leur volonté d‘avancer et de déployer leurs efforts d’autant que de nouveaux outils méthodologiques ont été mis à leur disposition (Bilan Carbone, plans de déplacement, marchés publics, achats responsables…). 
En outre, elles sont entrées dans de nouveaux processus de consultation et de concertation avec les acteurs du territoire, afin de déterminer avec eux des stratégies partagées. 
Les collectivités perçoivent bien ces sujets et les besoins de compétences au niveau des acteurs du territoire et pas seulement au sein de leurs propres services.

  l’Etat est soucieux de déployer sa nouvelle Stratégie nationale de développement durable et de mettre en place des indicateurs ad hoc permettant d’évaluer les efforts et les progrès réalisés en s’appuyant sur la batterie d’indicateurs disponibles (Cf. Travaux en cours du Conseil national de l’information statistique, CNIS).
La Stratégie Nationale de Développement Durable (SNDD 2010 – 2014) intègre les aspects formation (défi n°2, transversal), dont le Grenelle de l’environnement, puis le Plan Bâtiment ont souligné l’importance. On comprend aujourd’hui que, pour pouvoir déployer efficacement une stratégie, il faut d’abord former les hommes et les femmes qui vont la porter…

La plupart des administrations mettent en place des actions de formation, qui portent en général sur des approches métiers, nécessaires sans doute, mais qui n’exonèrent pas d’approches multi-acteurs et interculturelles, notamment dans une logique d’Etat stratège.

C’est l’objet du colloque du 4 décembre 2013 : d’une part, montrer que les compétences collectives peuvent être développées par des processus adaptés et d’autre part, proposer un dispositif de déploiement de ces processus à l’échelle nationale.

En savoir plus (travaux à venir) sur les :

Territoires physiques

Territoires sectoriels

Territoires professionnels


 

Vous êtes ici: Accueil Territoires d'expérimentations